Parlonsvin, découvertes et apprentissage
Bonjour et Bienvenue sur le Forum Parlonsvin.

L'accès au forum est partiellement ouvert aux personnes non authentifiées.

Pour avoir accés au contenu global et pouvoir participer au jeu, avoir les fiches techniques et échanger, merci de bien vouloir créer un compte et vous Présenter dans la rubrique "Présentation des Nouveaux".

A bientôt,
Le Modérateur
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 13 le Jeu 22 Jan - 18:51

A la Découverte des Vins de Bordeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la Découverte des Vins de Bordeaux

Message par Alexandre le Mer 14 Jan - 20:44

Le Bordelais



Départements
Département de la Gironde (33) dans le quart sud-ouest de la France, le vignoble se trouve à proximité de grandes masses d'eau : océan Atlantique, estuaire de la Gironde, Garonne et Dordogne ainsi que la forêt proche qui joue un rôle thermo-régulateur important.

Histoire
On sait que le vignoble existait déjà avant la conquête romaine. Après l'achèvement de celle-ci,  les vins issus de cette région semblaient être très appréciés par l'aristocratie de la Rome antique. Le poète gallo-romain Ausone qui possédait un domaine en a laissé un témoignage. Au moyen âge, ces vins connurent du succès en Angleterre et aux Pays-Bas, en effet, Bordeaux qui était un port Anglais à l'époque, offrait la possibilité d'exporter facilement vers des destinations lointaines par voies maritimes.
Les 18e, 19e et 20e siècles virent les vins de Bordeaux triompher à travers le monde entier. En 1855, la chambre de commerce de Bordeaux décidait, après une enquête approfondie, de classer officiellement les vins de Bordeaux qui étaient déjà célèbres par leur renommée. Cette classification, complétée depuis, est toujours en vigueur.

Climat
Climat de type océanique mais la présence des forêts de pins le long de la côte et de grandes masses d'eau permet d'avoir un micro-climat favorable à la culture de la vigne.
Les variations de température sont plus faibles mais les hivers peuvent se montrer parfois rudes. Les étés sont chauds et ensoleillés  mais parfois orageux, les automnes sont chauds et cléments.

Sols
Ils varient beaucoup selon les différentes appellations : silice, quartz et ferrugineux en Médoc; silice sur un fond calcaire et argileux en Sauternes, Ceron et Barsac; marnes et calcaires dans la zone de l'Entre-Deux-Mer. Ces sols ont en point commun qu'ils sont souvent recouverts d'une couche de type sablonneuse avec de petits graviers roulés.

Appellations
Il y a 3 niveaux d'appellations :
- Les appellations régionales : tous les vins récoltés sur l'aire délimitée "Bordeaux", sous réserve qu'ils répondent aux conditions définies par l'I.N.A.O., peuvent bénéficier d'une appellation régionale : A.O.C. Bordeaux, A.O.C. Bordeaux supérieur, A.O.C. Crémant de Bordeaux.
- Les appellations "sous-régionales" : très étendu, le vignoble bordelais est formé de nombreux "pays" aux productions assez spécifiques pour que leur aient été accordées des A.O.C. qui leur soient propres. Bien qu'il ne s'agisse pas là d'une terminologie officielle, certaines peuvent être dites "appellations semi-régionales" ou "sous-régionale" tant leur superficie est étendue. Ainsi en est-il des A.O.C. Médoc, Haut-Médoc, Graves, Entre-Deux-Mers....
- Les appellations communales : le fait que les grands vins de la Gironde soient illustres sous leur nom de château explique en partie le nombre restreint des A.O.C. communales en Bordelais.
La mention château : terme désignant dans le Bordelais un domaine et le vin qui en est issu. L'indication "mise en bouteille" au château garantit que le vin a été embouteillé dans la propriété productrice. Il ne faut donc pas être nécessairement propriétaire d'un château pour obtenir cette mention.



Classement :
Les vins du bordelais ont été les premiers à connaître un classement pour distinguer leur qualité et mettre en valeur les "grands crus".
Classement de 1855 (révisé en 1959)

Vins rouges, 1 cru des Graves et 60 crus du Médoc :
Premiers Crus (5) : château HAUT-BRION, château LAFITE-ROTHSCHILD, château LATOUR, château MARGAUX, château MOUTON-ROTHSCHILD
Seconds Crus (14) : exemples : château LASCOMBES, château GRUAUD-LAROSE
Troisièmes Crus (14) : exemples :  château PALMER, château CALON-SEGUR
Quatrièmes Crus (10) : exemples : château TALBOT, château BEYCHEVELLE
Cinquièmes Crus (18) : exemples : château PONTET-CANET,  château BATAILLEY

Vins blancs (liquoreux),  26 crus de Sauternes et de Barsac :
Premier cru supérieur : château D'YQUEM (Sauternes)
Premiers crus : exemple : château RAYNE-VIGNEAU (Bommes), château CLIMENS (Barsac)
Seconds crus : exemple : château CAILLOU (Barsac), château FILHOT (Sauternes)

Classement de Saint-Emilion
Les vins sont soumis à un contrôle analytique et organoleptique sous l'égide de l'I.N.A.O., le classement date de 1954 et est révisable tous les 10 ans. Dernière révision : 1996.
Premiers grands Crus classé (11): exemples : château AUSONE, château CHEVAL-BLANC, château ANGELUS
Grands Crus classés (63) : exemples : château LA TOUR FIGEAC, château CHAUVIN

Les crus bourgeois du Médoc
Il y a 208 vins classés selon 3 catégories :  les Crus Exceptionnels, les Crus Grands Bourgeois et les Crus Bourgeois mais  la réglementation actuelle de la CEE sur l'étiquetage n'admet cependant que la seule mention facultative de "Cru Bourgeois".

Cépages :
Rouges
Cabernet Franc / Cabernet-sauvignon / Merlot / Malbec (ou côt) / Mais aussi "petit verdot" et "carmenère".
Blancs
Sauvignon / Sémillon / Muscadelle

Les vins blancs liquoreux
Le Bordelais produit les plus grands vins blancs liquoreux du monde. Pour obtenir ces vins blancs, le sémillon, le sauvignon et la muscadelle sont vendangés quand ils sont attaqués par la pourriture noble ou Botrytis cinerea. Cette pourriture ne se développe que dans des conditions climatiques particulières (les brouillards d'automne dans la région en sont responsables). Cette pourriture est en fait un champignon qui se développe sur le grain de raisin et qui va, dans un premier temps, le faire brunir (grains pourris pleins) pour finir par le flétrir complètement et concentrer ainsi fortement ses sucres (grains rôtis).
Malheureusement, la pourriture ne se développe pas toujours de façon uniforme et les vendanges se font grain par grain en plusieurs passages (tries successives) ce qui mène parfois le viticulteur à finir les vendanges en décembre. Le rendement est très faible : 25 hl/hectare en moyenne.
Les vins produits sont exceptionnels et uniques. Jeunes, ils développent des parfums de fleurs et de fruits, en vieillissant ils développent de puissants arômes de fruits confits (abricots, prunes), de miel et de fleurs d'acacia avec une interminable longueur en bouche. Ce sont de grands vins de garde et passés les 50 ans de garde, ils adoptent une teinte cuivrée limpide inimitable.

Autres produits autour du vin....
La région produit aussi deux autres produits à partir du vin :
Fine Bordeaux : eau de vie d'appellation d'origine.
Le Lillet : apéritif régional élaboré à partir d'assemblages de vins blancs (Lillet blanc) et de vins rouges (Lillet rouge) avec adjonction de liqueurs de fruits et d'écorces macérées dans l'alcool

avatar
Alexandre
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlonsvin.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum