Parlonsvin, découvertes et apprentissage
Bonjour et Bienvenue sur le Forum Parlonsvin.

L'accès au forum est partiellement ouvert aux personnes non authentifiées.

Pour avoir accés au contenu global et pouvoir participer au jeu, avoir les fiches techniques et échanger, merci de bien vouloir créer un compte et vous Présenter dans la rubrique "Présentation des Nouveaux".

A bientôt,
Le Modérateur
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 13 le Jeu 22 Jan - 18:51

Visite du Cognacais avec les MC Som du 18 au 20 Janvier 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite du Cognacais avec les MC Som du 18 au 20 Janvier 2015

Message par Alexandre le Jeu 22 Jan - 19:59

Compte Rendu ou plutôt Roman de mon Voyage et le lien vers les photos du voyage (toutes ne sont pas dans le compte rendu):

Visite au Coeur du Cognac avec la MC Som 2015

Nous sommes partis dimanche 18 janvier 2015 a 14h00 du lycée hôtelier en bus avec 14 élèves, 3 accompagnateurs et un professeur.
Le trajet en bus aurait pu être long (4h30) mais avec les élèves nous avons trouvé un moyen de faire passer le temps.
Tandis que Thierry, Claude et Sandrine discutent a l'avant du car, j'ai  joué avec élèves au baccalauréat. Le principe est assez simple, pour chaque lettre de l'alphabet, il faut trouver un métier, un fruit ou légume,  une Aop, un personnage célèbre, un cépage, une marque commerciale...
Voila comment occuper quelques jeunes pendant près de trois heures!
Une fois arrivé à l'hôtel, avec un timing digne d'un Coucou suisse, ( en effet il restait a Stéphane notre chauffeur seulement deux minutes de conduite avant sa pause légale de 30mn!!!) distribution des chambres dans le calme et chacun profite d'une  petite heure de calme avant de se retrouver a la réception de l'hôtel  pour aller se restaurer.

Rdv a 20h au restaurant Garden Ice Café. Accueil très agréable de la part du personnel. Un cocktail de bienvenue, le summit, nous a été servi( cognac, limonade, citron vert, morceaux de gingembre et concombre).
Le repas étant fixé  à l'avance nous avons eu une salade de gésiers, en plat un tajine de poulet et riz basmati et pour terminer une mousse au chocolat. Le café  nous a été offert par la maison.
N'oublions pas  le plus important !  Le vin a été choisi par chaque petit groupe de quatre personnes. Cela a engendré  des choix hétéroclites:
Malbec argentin, brouilly, saint Nicolas de Bourgueil, vin rouge du pays landais ( en vin de France 100% merlot).
Il est temps de se reposer pour profiter au maximum de cette belle première journée de visites qui nous attend!
Il est 23h15 lorsque j'arrête d'écrire et je me demande combien de personnes vont avoir le courage de se lever pour le petit déjeuner a 7h30?

2eme Journée
Petit déjeuner servi dès 7h30 et rendez vous a 8h15 a la réception de l'hôtel  pour être a l'heure  a notre première visite et tout le monde était a l'heure au rendez-vous.
Cette journée est vraiment allée crescendo tant au niveau du rythme des visites que du plaisir pris par l'ensemble  du groupe, grâce à  des hôtes  de qualité  humbles et généreux.

Nous avons débuté par la visite de la tonnellerie Doreau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Notre guide, Mr Faure, nous a fait voyager au travers de cette entreprise née en 1989 par Thierry Doreau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En effet cette société de 120 personnes qui s'est développée au fil des années contribue largement au succès du cognac au travers du monde grâce à une production de barriques de toutes sortes a partir de chênes français pour une grande majorité,  a partir de grains de bois de plusieurs sortes de très fins a gros grains. Ce "grain" est dû  à une croissance de l'arbre différente selon l'endroit.  Des arbres  ayant grandi avec de la concurrence , une promiscuité entre eux vont grandir en hauteur et développer un grain dans les douelles (troncs) fins, tandis que des arbres ayant un grand espace de croissance fourniront un gros grain plus propice au vieillissement du Cognac qu'a celui du vin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce choix du bois  permet aujourd'hui a la maison Doreau de faire 60% de son chiffre d'affaire avec le Cognac.
La visite effectuée  a donc commencée  par l'extérieur  sous une fine bruine revigorante. L'apprentissage de la confection dune barrique est lancé grâce a la visualisation des mérins stockés  en extérieur. Un parc d'une  valeur de 10 millions d'euros de bois s'étend devant nos yeux. L'objectif de ce stockage de 24 à 36 mois est de laver le bois de tous ses tanins et de son amertume naturelle. Le vent la pluie et le soleil sont donc des acteurs indispensables dans la qualité finale d'un  tonneau.
Notre découverte de la tonnellerie se poursuit au travers des différentes étapes  de la fabrication. Nous sommes donc passés au travers du dollage (transformation des merins en douelles), formation de la rosace, bouzinage ou cuisson des barriques pour terminer par le nettoyage, la zone de test d'étanchéité et le marquage au laser pour apposer la signature de la marque Doreau ou de toute marque demandée par les clients.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cette visite a été je pense, d'une  réelle  utilité  pour les élèves et les a aidé à comprendre a quel point la barrique peut être importante  dans l'élaboration d'un vin ou spiritueux de qualité.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avant de terminer ce résumé,  savez vous quel nom est donné au petit tissu posé entre la bonde et le bouchon de bois?
En Charentais , c'est  une guenille de bonde!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Poursuivons  notre périple vers une des quatre grande maison de Cognac : Remy Martin (R.M.)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Notre hôte pour deux heures a été  Patrick Marius, ambassadeur International pour la marque R.M.
Cette marque créée  en 1724 a choisi de ne produire des vins que de Grande et Petite champagne, la fine Champagne. Ces aires de production définies de manière  légale en 1938 assurent une production de raisins de la meilleure qualité. Mais quel est le rapport entre la champagne et le cognac? L’étymologie du mot! Campanio ce qui signifie crayeux. Vous l'aurez donc compris, le terroir de cognac est crayeux, du moins pour deux des terroirs de Cognac.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
R.M. est une entreprise cumulant deux activités dans le monde Cognacais. Viticulteur et négociant. Ils possèdent  270ha de terres, ce qui ne représente que 5% de l'approvisionnement annuel de la maison. Dans la partie négoce,  ils achètent des eaux de vie blanches a des viticulteurs. Ensuite tout se joue avec le chef d'orchestre de la marque : le maître de chai.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il faut noter que chaque maison de Cognac possède un style qui lui est propre. Pour R.M. les viticulteurs, ont pour obligation  s'il souhaitent vendre leurs eaux de vie, de faire un élevage du vin et une distillation sur lies. Cela permet au final d'obtenir une boisson avec une texture et une aromatique différente.
Nous avons pu en faire l'expérience lors de la dégustation dans les salons de R.M. avec la découverte du VSOP (200 eaux de vie différentes) et du XO (400 eaux de vies différentes).
Ces deux spiritueux ont été accompagnés pour permettre des essais d'accord mets et vins. Le premier a été servi avec un gressin au parmesan surmonté d'une crème de roquefort et poire. Le second a été dégusté avec des macarons au chocolat.

Quelques petits chiffres surprenant au sujet de Remy Martin:
Ils stockent 200000 barriques ce qui compose 600 lots différents.                                                                
La part des anges (évaporation) est de 3%. Ce qui représente 6000 Fûts qui s'évaporent annuellement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voila notre seconde visite de la matinée qui s'achève. La faim nous tiraille mais les cerveaux sont repus! Nous allons donc au restaurant d'entreprise du BNIC avec David Boilleau qui sera notre premier intervenant de l'après midi.

Après s'être restaurés, nous nous sommes rendus, toujours en Compagnie de Mr Boilleau, au BNIC.
Dans une salle de conférence du 1er étage, nous avons eu l'occasion d'en apprendre plus au sujet du Cognac. Saviez vous que les premiers consommateurs de Cognac Sont les U.S.A. ?
Et avez vous une idée de la part du Cognac au niveau de la consommation mondiale de Spiritueux ? Hé bien Cognac, malgré que la production de vigne représente 20 % de la production Française, ne pèse pas lourd au niveau mondiale car elle ne représente que 0,76 % de la consommation mondiale de spiritueux. Le premier et de loin étant la Vodka (29,66%) !
Nous avons également eu l'occasion de déguster et de comparer deux qualités de Cognac VSOP et X.O qui ont permis, grâce aux étapes de dégustation détaillées par David Boilleau de découvrir les arômes d'une manière subtile qui a conquis les élèves.
Le Principe est simple, déposez quelques gouttes de l'eau de vie dans la paume de votre main, frotter jusqu’à évaporation du liquide et sentez votre main, les arômes sont là mais pas l'alcool !!
Certains ont même réussi à se parfumer à la nouvelle flaveur à la mode, Parfum de Cognac du BNIC !
Nous avons eu de nombreuses informations, des chiffres pratiques permettant de bien situer le Cognac dans le monde ainsi que les techniques de distillation vues en détail pour être sur de ne pas confondre le Cognac avec n'importe quelle Aqua Vitae.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci David Pour cette conférence réellement enrichissante qui nous avons eu l'occasion de suivre.
Retour au bus désormais, il est 15h50, il nous faut nous dépêcher pour aller au Domaine Lheraud. Nous avons pris un petit peu de retard donc ne traînons pas.
Nous sommes maintenant arrivé dans notre dernière maison de Cognac pour la journée. Beaucoup ne connaissant pas le nom de lheraud, nous nous attendions a une petite maison, une visite rapide avec quelques explications, une vue du chai, dégustation puis retour pour manger. MAIS QUEL MOMENT!
Nous avons été  accueillis par Mathieu Boudié. Tout de suite mis à l'aise avec la mise en avant du Rugby a l'accueil, nous nous sommes dirigés vers une première zone qui est le stockage  des bouteilles ainsi que la fabrication des coffrets, le collage des étiquettes et le montage des coffrets.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En regardant autour de nous, nous voyons des cognacs millésimés dans de beaux flacons noirs mat mais aussi des nombreuses bouteille d'armagnac dont la plus vieille : 1857!! Tous les millésimes  sont ensuite présents dès  1924.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir fait un petit tour visuel, nous voyons un petit homme aux airs de père Noël,  la barbe en moins, s'approcher de nous. Mr Guy Lheraud en personne. C'est  un personnage humble, qui a su et sait encore aujourd'hui diriger son entreprise de main de maître en alliant à la fois modernité  et tradition, machines a la pointe de la technologie et travail manuel, bref une entreprise familiale évoluant avec l'esprit du Rugby en trame de fond.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous avançons  aux côtés  de Mathieu et Mr Lheraud vers un chai de vieillissement, toujours sombre, aux murs noircis par ce petit champignon amateur de part des anges, le Torula.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Continuons notre balade dans la salle de création de Mme Lheraud. A l'entrée,  la bouteille découverte  enterrée,  reconstituée et brevetée  par la maison Lheraud, la PENSUE. Bouteille rondouillarde de 2L soufflée a la bouche, signature de cette maison.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A côté un bureau, des plumes, des couleurs pour écrire les étiquettes a la main, calligraphiées, très  raffinées mais aussi des coffrets, des flacons, tous le nécessaire pour créer  le packaging parfait à chaque cuvée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J'entends encore au moment où j'écris, de la voix de mr Lheraud fier et ému à la fois, cette phrase que le PDG de Remy Martin lui a dit il y a des années : "Vous n'avez pas d'argent, nous en avons beaucoup, mais vous avez une âme  et nous n'en avons pas."
Après cette visite, reprenons le bus pour aller dans la demeure personnelle pour une suite de visite d'exception. Une magnifique bâtisse avec une salle de réception a la charpente faite par les compagnons, des flacons en cristal, une petite cave pleine des plus grands crus et un Hôtel trônant au centre d'une petite pièce dans une ambiance feutrée presque religieuse, un hommage à  ses pères avec au centre de ce caveau familiale, une bouteille des 1820!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nous avons déjà a ce moment reçu une dose d'humilité et d'émotion  très importante mais ce n'était que le début.
La deuxième partie de la bâtisse nous attends. Mais auparavant, petit tour dehors pour aller dire bonjour aux carpes et a la quinzaine d'esturgeons de 1m qui nagent tranquillement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retour au chaud dans un salon cosy, aux murs de moellons (pierre calcaire blanche) cheminée allumée,  et abondance d'argenterie et de cristal. Mais le plus intéressant de trouve derrière une petite porte en forme d'ogive. Le paradis nous tend les bras!
Non je n'exagère pas c'est  les nom donné  a la réserve  personnelle du propriétaire  d'une  maison de cognac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une succession de salles, pleines de Dames-jeannes (bonbonnes en verre) chacune avec un millésime. Ils sont TOUS présents de 1802 a nos jours. De nouveau, un silence règne. Admiratifs nous savons que c'est  un moment unique que nous vivons. Mr Lheraud demande alors quelques verres pour pouvoir goûter quelque chose. Ils nous demande quoi et nous ne savons quoi répondre. Quelqu'un  dit 1860. C'EST CHOSE FAITE! Cette dame-Jeanne nous attendais, juste devant nous. Je pense qu'il  n'y  a jamais eu lors du voyage, une dégustation qui ai demandé autant de temps avant que nous ne portions les verres aux lèvres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chacun apprécie le moment et partage  avec ses mots ce que ce nectar a pu transmettre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est un beau moment d'échange qui se déroule et se termine derrière une petite porte au fond d'une salle. Une nouvelle pièce s'ouvre a nous et le sanctuaire d'un  chasseur apparaît.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Couteaux, fusils, peaux de bêtes, cartouches, ours empaillés,  tous autour d'une  belle table en bois massif. Une vingtaine de minutes d'échanges d'écoute auprès de Mr Leraud, puis un remerciement chaleureux de notre part  a tous et nous voilà repartie vers cognac pour le repas du soir.
Le trajet  a été  une occasion pour s'échanger les émotions ressenties après cette découverte. Certains  n'ont  pas les mots, d'autres les trouvent pour eux. Ce qui est certain, c'est que personne n'oubliera  cette rencontre.

Repas au globe
Petit restaurant qui d’extérieur ne paye pas de mine. A l’intérieur pas beaucoup plus mais quelques détails font penser qu'il y a des choses intéressantes, les caisse bois de grands Bordeaux, les Cognacs exposés et les serveurs sympathiques qui nous ont accueillis.
Repas imposé de Nouveau avec un Cocktail Summit bien plus dosé que celui goutté hier soir, un régal !
Entrée, Roulé de Jambon, tout le monde à adoré, le plat était un croustillant de canard, écrasée de pommes de terre, en dessert une superbe Bûche glacée flambée au Cognac.
Partage du verre de l'amitié pour finir offert par votre narrateur et de retour dans les chambre pour se reposer après cette Journée Riche en découvertes et émotions.








Le dernier jour tend le bout de son nez ! RDV à 8h30 à la réception avec les valises pour charger le bus et se mettre en direction de notre premier RDV de la Matinée, à la Maison Bach-Gabrielsen.


Une belle maison de Négoce d'origine Norvégienne. Vous l'aurez compris, le marché Norvégien est le plus important pour eux étant donné leur origine. Ils ont donc des produits assemblés pour ce marché mais aussi pour le marché Chinois comme nous l’avions vu avec les XO dégustés. La Norvège marque également les étiquettes et noms de cuvées comme par exemple le 3 étoiles qui s'appelle  « TRE KORS » traduisez Trois croix en Norvégien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une balade de la maison, après un rapide tour historique, à donc été organisé en compagnie de Mme Marielle CHOPIN-PASCAUD. Cette maison de Négoce à une gestion logistique compliquée, car les assemblages et une petite partie du stock de Cognacs se font à Cognac même, dans différents locaux. Le transport des eaux de vies d'un endroit à l'autre se fait en passant dans la rue, car il y a des habitations entre les différents lieux de stockage.
Ils stockent aussi leurs barriques dans d'autres lieux autour de Cognac ainsi qu'a l'ORECO (Organisation Économique de Cognac) qui est tel une banque pour l'or liquide dans les barriques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour faciliter leur Gestion, la Maison sera implantée fin 2015 à Louzac Saint André ( à quelques Km de Cognac) et ainsi centralisera quasiment tous leurs services.
Après avoir fait un petit tour dans leur paradis avec les désormais très connues dames jeannes recouvertes ou non d'osier, nous sommes allé voir la zone d'embouteillage, puis retour dans une salle pour une dégustation comparative de deux XO différents.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le premier de petite champagne, sera plus souple que le deuxième , qui dégusté démontre une puissance aromatique, une finale plus longue, composé de cépages de Fine Champagne (mélange de petite et grande champagne).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nous avons terminés la dégustation par un Très vieux Pineau des Charentes de 15 de vieillissement. Produit qui à séduit une grande partie de l'auditoire. Est-ce grâce à la présence sucrée ou à cause d'une aromatique finement oxydée et équilibrée ? Le mieux est de demander aux élèves !
Toujours est-il que ce produit à plu !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Étant juste dans le timing, il est temps de remercier notre Hôte et de se remettre en route pour le car puis pour la Maison Deluze, Marque du Groupe Boinaud.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cette visite de l'ensemble Deluze-Boinaud-Dupont fût réellement enrichissante car elle nous a permis de voir une maison possédant 420 Ha de vignes, 41 Alambics un Chai vinaire composé de 6 énormes pressoirs pneumatique débouchant sur un champ de 24 Cuves inox d'une capacité 1500Hl chacune (36000Hl de vin stocké en cuve inox thermo-régulée)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
et voici la vue de tout en haut !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bref  la visite d'une maison gigantesque qui a su garder une dimension humaine grâce à des employés polyvalents. Par Exemple, ils sont en autonomie totale grâce à un tonnelier qui travail seul et fabrique 150 Barriques à l'année. Mais il est aussi capable de gérer la distillation, la réparation des barrique et d'aller aider à la vigne ou à la conduite de poids lourds !
C'est aujourd'hui la 24 ème génération de de Boisnaud qui possède les vignes et dirige l’entreprise. Mais ce qui a fait développé fortement l'entreprise c'est la capacité de Michel Boisnaud, (le grand-père du gérant actuel) à projeter l'entreprise dans l'avenir et à avoir négocié avec la maison Remy Martin un partenariat pour développer l'entreprise et leur fournir des eaux de vie.
Après le chai vinaire, viens bien sûr le temps de la distillation, un long couloir légèrement sinueux nous fait passer devant les 41 Alambics Cognacais en cour de distillation. MAGNIFIQUE OCCASION ! Nous avons pu goûter, en trempant nos doigts, les eaux de vie fraîchement arrivées, et ainsi voir ou plutôt goûter la différence entre les secondes, bien moins alcoolisées que les cœurs qui montrent tout le caractère et le potentiel d'évolution du Cognac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous voila sortie de ce dédale de tuyau pour arriver devant la salle d'assemblage, un bureau ou des échantillons trônent sur la table. Nous ne verrons pas le maître de chai en action, il est l'heure de la pause déjeuner.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Parfaite occasion pour nous de nous diriger vers le caveau de dégustation ou nous allons déguster deux VSOP des deux marques commerciales différentes. Deluze et Dupont, mis en face à face.
Il apparaît très clairement que Dupont à une image, grâce à la forme de la bouteille, plus haut de gamme. Et cela se vérifie dans le verre. Un alcool plus fin, fleuri, moins marqué par le passage dans le bois et une finale bien plus marquée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est temps de remercier notre guide du moment, Alexis, en stage chez le Groupe boisnaud, qui nous a fait visiter les recoins de la maison , mais aussi Mathieu Vizet qui s'occupe du commercial et de la communication et qui a été présent tout au long de notre visite pour répondre à nos questions et nous éclairer sur la fabrication du Cognac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est temps de se restaurer une dernière fois avec David Boilleau du BNIC et de se remettre en route Pour Toulouse.
Étonnamment, le voyage est passé plus rapidement au retour qu'a l'allée. Est-ce les vapeurs de Cognac, la somme d'informations accumulées, le rythme soutenu des visites, qui à fait s'endormir tous les voyageurs ? Je ne saurai le dire. Il est néanmoins certain que si chacun à fait le vide d’énergie, chaque personne à fait le plein de connaissances et de souvenirs pour quelques temps.
Merci à Nos hôtes pour ces belles balades mais plus particulièrement merci à David Boilleau et à Robert Desbureaux pour la fantastique logistique mise en Place pour ce Voyage.

Je tenais également à remercier Stephane notre Chauffeur, qui à fait preuve d'un professionnalisme sans Faille et qui à toujours su se montrer courtois, interessé et disponible.

Il est temps pour moi de vous souhaiter de belles futures dégustations de Cognac  et n'oubliez pas de le consommer en digestif mais aussi en apéritif, sur glace en cocktail. Les rhums et Whiskies on leur place, pourquoi pas un produit Français ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alexandre MARTORANA
Avec la MC Sommellerie 2015 du Lycée d'Occitanie de Toulouse
avatar
Alexandre
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://www.parlonsvin.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum